Bonjour, je vis seule avec mon fils de 12 ans. Il y a quelques mois mon fils s'est brûlé les deux mains et un pied en jouant avec le feu du foyer. Après presque deux semaines qu'il n'avait pas pris son bain à cause de ses pansements, je l'ai convaincu que je devais le laver.  Pendant que je le lavais il était en érection et quand je lui ai lavé le pénis il a éjaculé. Sur le coup nous étions mal à l'aise, mais après discussion je lui ai fait comprendre que c'était normal d'avoir une telle réaction.  Depuis ce temps il demande que je lui lave le pénis et je vais le masturber.  Il n'y a rien de plus qui se passe. Je dois avouer que ça m'excite beaucoup. Ma question est: Peut-il y avoir des effets psychologiques négatifs pour mon jeune, même si c'est lui qui le demande?   

Votre fils a eu besoin de votre aide pour des soins hygiéniques et au moment où vous avez lavé son pénis, il a éjaculé. Pour le rassurer, vous avez eu une conversation avec lui en précisant que d'avoir éjaculé était quelque chose de "normal". Maintenant, il vous demande de lui laver le pénis et vous le masturbez. Vous vous demandez si la situation peut avoir des effets psychologiques néfastes sur votre enfant.

Il pourrait être intéressant pour vous de regarder la situation suivante : si un père, dans les mêmes circonstances, devait laver sa fille et qu'au moment où il lui lave la vulve elle avait un orgasme et que par la suite elle lui demandait de répéter cette situation, qu'en diriez-vous ?

La situation que vous nous décrivez, au sens général, est qualifiable d'inceste. Vous vous demandez si des effets psychologiques négatifs sont possibles même si c'est l'enfant qui fait la demande ? Oui, c'est possible. La psychologie des relations sexuelles entre adultes et enfants est fort complexe et dans la majorité des cas, malsaines. Dans plusieurs cas où une relation sexuelle s'établit entre parent et enfant, il arrive souvent que l'enfant soit  confus entre l'envie de recevoir un plaisir et le fait que l'individu qui le lui procure est à ce moment, probablement la personne la plus importante dans sa vie actuelle.

Les études démontrent entre autres que le sentiment de culpabilité face au plaisir sexuel demeure présent plusieurs années après l'événement. Votre garçon a probablement eu son premier orgasme avec vous. Vous lui avez expliqué que cette situation dans le contexte décrit était "normale". Il serait important maintenant de lui dire aussi que la découverte de sa sexualité doit se faire par lui-même ou en lien avec des personnes de son âge. Le garçon qui commence son adolescence doit s'approprier son corps sexué et être capable de délimiter >pour lui-même ses propres frontières corporelles. Tout enfant doit apprendre à se détacher de ses parents et le moment de l'adolescence est propice à ce détachement et facilite le développement de l'intimité .

Vous pourriez  expliquer à votre fils que vous ne pouvez plus répondre à sa demande de sexualité. Votre rôle de mère est d'être à l'écoute de votre fils, d'être attentive à ses besoins ce qui implique de favoriser son détachement sexuel envers vous et son autonomie. Il arrive parfois que le parent ait de la difficulté à laisser l'enfant se détacher de lui, à faire ses expériences et prendre ses propres responsabilités. Si cela vous apparaît trop difficile, Élysa vous suggère d'aller vous chercher une aide auprès des services sociaux de votre localité.

Copyright © 1998. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Retour à la page d'accueil | Questions posées | Recherche par mots clés |